A la rencontre d'Emilie

Il y a parfois de jolies rencontres qui se passent sur les réseaux sociaux. Des échanges vrais et des moments où l'humour, la simplicité et le partage cohabitent!

Je voulais donc consacrer cet article à Emile LEGRAS, décoratrice d'intérieur sur Orléans.

 

Emilie, qui es-tu ? Et comment te décrirais-tu ?

Bonjour Myriam et merci pour cet entretien.

Je me décrirais comme une amoureuse de la vie, épicurienne et très curieuse de tout. Je suis toujours en émulation dans mon quotidien.

Qui-suis-je ? Je suis l'heureuse maman de cinq enfants, âgés de 15 à 3 ans. Ancienne commerciale dans le tourisme, j'ai commencé ma carrière à Paris dans une agence de voyages. Puis je me suis installée en Ardèche où j'ai fondé ma famille. A la naissance de chacun de mes enfants, j'ai pris un congé parental afin de les accompagner dans leur début de vie du mieux que j'ai pu. J'ai eu l’opportunité à l'issue du second congé parental d'être repérée pour gérer une structure hôtelière spécialisée en accueil de groupe. Je m'y suis épanouie et surtout révélée à moi même.

En octobre 2017, nous sommes venus nous installer à Orléans. J'ai eu un véritable coup de cœur pour le coin. Sur certains aspects, je retrouve des similarités avec ma Bretagne natale.

Mon dernier fils est né ici, à Saint Jean-de-la-Ruelle et mon envie de concilier ma vie personnelle et ma vie professionnelle m'a obligée à reconsidérer mon métier. Une reconversion était nécessaire et en pensant à ce que je savais faire, ce que j'aimais et surtout dans quel domaine je me voyais évoluer, je me suis lancée dans une formation.

Je suis, ainsi, aujourd'hui, décoratrice d'intérieur certifiée et j'ai créé ma micro-entreprise : Emilie LEGRAS – Intérieurs, en début d'année.

https://emilielegras-interieurs.hubside.fr/

 

Avant

   

 

Après 

    

Comment t’es venue l’idée de te tourner vers la décoration d'intérieur ?

J'ai toujours été passionnée par la décoration. J'aime l'harmonie des formes, des matériaux et des couleurs.

Durant mon épisode de vie en Ardèche, nous vivions dans une ancienne ferme que nous avions rénovée. Nous avons apporté le confort moderne dans cette jolie bâtisse restée en 1950, tout en respectant l'existant, l'histoire. Nous avons conservé les carreaux de ciment, les tomettes en terre cuite et les peintures à la chaux. J'ai adoré décorer cet endroit comme tous ceux dans lesquels j'ai vécu.

Avec mon mari, nous avons fait l'acquisition d'une maison. Et là encore, cela s'est traduit en un projet de rénovation que nous avons mené avec passion.

 

Qu'est ce qui stimule ton inspiration?

Comme je l'ai dit précédemment, j'aime l'harmonie des choses, j'aime le mélange des matières et la lumière.

Concernant mes projets de décoration, j'aime m'appuyer sur un élément existant dans la pièce. Comme par exemple lors de la rénovation d'un appartement des années 70, je suis partie d'une suspension d'époque avec des teintes orange et marron qui ont défini l'ambiance générale du projet.

 

Quelles sont les choses importantes pour toi ?

Dans la réalisation des mon travail, ce qui est important pour mener à bien mes projets déco, c'est avant tout l’écoute. Mais aussi, voir le côté fonctionnel de chaque élément qui viendra s'ajouter dans le projet. J'aime proposer des projets élégants et fonctionnels au quotidien. Dans la mesure du possible, j'encourage mes clients à privilégier le mobilier de seconde main.

 

Qu’est-ce qui te caractérise ?

Ce qui me caractérise le plus, c'est l'écoute, la jovialité, la rigueur et l’opiniâtreté. J'aime le travail bien fait.

 

La chose dont tu es la plus fière dans cette aventure entrepreneuriale ?

Ce dont je suis la fière, c'est de m'être fait confiance et d'avoir franchi le pas de créer mon entreprise mais aussi les retours que mes clients ou abonnés me font. Tout cela avec le soutien sans faille de mon mari.

 

Avec le recul, ferais-tu quelque chose différemment ?

Si je n'avais qu'une chose à faire différemment, c'est très certainement, de me lancer plus tôt !

 

Comment imagines-tu la suite ? un projet particulier, une envie ?

J'ai lancé mon activité en période de Covid et en fin de congé parental. Je n'ai pas pu prospecter pour trouver des partenaires et faire connaître mon travail. J'ai essentiellement développé mes contacts via les réseaux sociaux et notamment Instagram. Voilà donc mon objectif à venir.

 

Nous nous sommes rencontrés sur Instagram; à ce propos, quels sont les comptes qui t’inspirent ? (je te rassure, tu n'es pas obligée de citer le mien!!! 😉)

Les comptes qui m'inspirent ne sont pas forcement des gros comptes. J'aime beaucoup ton compte lacabaneadelaide que j'ai découvert  à l'occasion de ton passage au journal de M6. Je suis sensible à ton univers. Sur les réseaux, je suis de nombreuses décoratrices d'intérieur avec lesquelles je partage des valeurs communes mais aussi les goûts. Tout particulièrement Alexia Rhodier_sweethomestaging.

 

Quel est l'objet que tu préfères dans le catalogue de La Cabane Adélaïde ?

J'aime beaucoup l'ensemble des vases et il m'est difficile de n'en choisir qu'un !

 

Si tu devais conclure en nous délivrant 3 conseils, quels seraient-ils ?

  • Choisir des matières nobles et naturelles
  • Privilégier le seconde main pour la décoration et le mobilier
  • Et surtout ne pas recopier la déco des influenceuses mais créer celle qui vous ressemble

 

Et si tu étais à notre place, quelle question aurais-tu posée, que nous ne t'avons pas posé ?

C'est la première fois que je me plie à ce jeu des questions/réponses et je me rends compte de la difficulté de parler de soi...aucune autre question ne me vient à l'esprit.

https://www.instagram.com/emilielegras_interieurs/